Calcul du bonus-malus de l’assurance moto

assurance moto

Tous les ans, à la date d’échéance du contrat, le coefficient de bonus-malus permet de calculer le montant de votre assurance. Ce système connu également sous le nom de clause de « réduction majoration » s’applique autant à l’univers de l’automobile que celui des deux roues.

Concernant le contrat d’assurance moto, il est obligatoire dès lors que la moto entre dans la catégorie des véhicules à moteur de cylindrée supérieure à 80 cm3.

À savoir : les motards non responsables d’un sinistre déclaré paieront moins cher leur prime d’assurance annuelle.

Modalités du bonus egn assurance moto

Le prix de référence du contrat est fixé par la compagnie d’assurance. Il est calculé en fonction des garanties proposées. À la fin de chaque année, précisément à la date échéance du contrat, le montant de la prime sera réévalué après application du coefficient de bonus-malus. Ce dernier prend en compte les différents incidents, déclarés par l’assuré, qui seraient intervenus au cours de l’année écoulée, sinistres, accidents provoqués…

À savoir :

  • Le coefficient de bonus-malus débute à 1 (soit 100 %) au moment de la signature du premier contrat ;
  • Chez la plupart des assureurs, le bonus-malus diminue de 5 % si aucun accident responsable n’a été déclaré au cours de l’année ;
  • Les accidents survenus dans les 2 mois précédents le renouvellement du contrat sont imputés sur le bonus-malus de l’année suivante.

Tous les ans, l’assureur multipliera le bonus-malus par 0,95 pour déterminer votre nouveau coefficient.

Attention : le fait de changer de moto ou d’assureur n’aura aucune incidence sur votre bonus. En effet, ce dernier restera le même tout au long de votre parcours de motard. Ainsi, en cas de malus, choisir une autre compagnie d’assurance et signer un nouveau contrat ne vous permettra aucunement de récupérer un bonus-malus de 100 %. Les informations vous concernant sont effectivement transmises d’un assureur à l’autre.

À savoir : un coefficient de bonus-malus de 0,90 vous confère un bonus de 10 %. Sont considérés comme « bons motards » ceux qui bénéficient d’un bonus de 50 % et donc d’un coefficient de réduction de 50 %. Les motards dans cette situation ne paient que la moitié du prix de référence de leur contrat d’assurance.

Modalités du malus en assurance moto

Lorsqu’un motard est déclaré responsable d’un ou plusieurs accidents dans l’année qui précède la date d’échéance de son contrat d’assurance, le malus sera évalué en fonction du type de sinistre :

  • Application d’un malus de 25 % : si la responsabilité de l’assuré est engagée ;
  • Application d’un malus de 12.5 % : si la responsabilité de l’assuré est partagée.

À savoir : le coefficient de majoration est plafonné à 350 % au maximum. À partir du moment ou le bonus-malus d’un motard est supérieur à 100b%, il se trouve en situation de malus.

Exemple :

Coefficient de bonus-malus égal à 185 % => malus de 85 %

Attention : pour les assurances motos, le calcul du bonus-malus est soumis à des dispositions particulières :

  • Si le motard atteint un bonus de 50 % durant 3 années consécutives, le premier accident responsable ne provoquera pas d’application automatique d’un malus ;
  • Après 2 ans sans déclarations d’accidents responsables, les motards malussés retrouvent automatiquement un bonus-malus de 100 %. (Cette règle s’appelle la « descente rapide »).