Les panneaux de danger

A quoi servent les panneaux de danger ?

Ces panneaux sont là pour informer et signaler les conducteurs d’un obstacle quelconque si c’est seulement temporaire ou pour avertir des dangers permanents qui se trouvent sur la route. Cependant, la plupart des chauffeurs ne sont pas en mesure de comprendre les informations indiquées sur ces panneaux. Voici quelques notions pour compléter vos notions en code de la route et que vous devez connaitre avant de passer votre examen.

La différence entre les panneaux de danger et les autres panneaux.

Les panneaux de danger sont de forme triangulaire et ils ont une bordure rouge, il en existe plusieurs car chaque panneau représente le danger propre qu’il informe à l’aide d’un symbole. Pour les panneaux de danger à caractère temporaire, l’intérieur est de couleur jaune, il s’agit ici des dangers qui peuvent arriver selon les saisons par exemple, ou parce qu’il vient d’avoir un accident non loin. Ces panneaux vont être retirés quand la zone sera hors de danger. On appelle à la vigilance de chaque conducteur à la vue de ces panneaux car ils sont les meilleurs avertisseurs de danger probable en route.

Voici la liste des panneaux de danger permanents :

  • virage à droite
  • virage à gauche
  • succession de virages, le 1er est à droite
  • succession de virages, le 1er est à gauche
  • cassis ou dos d’âne
  • ralentisseur
  • chaussée rétrécie
  • chaussée rétrécie par la droite
  • chaussée rétrécie par la gauche
  • chaussée particulièrement glissante
  • pont mobile
  • barrières à fonctionnement manuel
  • passage à niveau sans barrière, ni demi-barrière
  • traversée de voies de tramways
  • endroit fréquenté par les enfants
  • passage pour piéton – signal d’annonce
  • danger pour lequel il n’existe pas de symbole correspondant
  • et 19. Passage d’animaux domestiques
  • passage d’animaux sauvages (cerfs, sangliers, renards…)
  • passage de cavaliers
  • descente dangereuse (10 %, c’est descendre de 10 m tous les 100 m parcourus)
  • annonce de feux tricolores
  • circulation dans les 2 sens à partir du panneau
  • risque de chute de pierres ou présence de pierres tombées sur la route
  • débouché sur un quai ou une berge
  • débouché de cyclistes venant de DROITE ou de GAUCHE
  • traversée d’une aire de danger aérien
  • risque de fort vent latéral
  • carrefour à sens giratoire avec priorité aux usagers circulant sur l’anneau
  • “cédez-le-passage” aux véhicules débouchant de la ou des routes situées à sa droite
  • intersection avec une route dont les usagers doivent céder le passage (priorité temporaire pour ceux qui circulent tout droit)
  • annonce de nappes de brouillard ou de fumée épaisse

Voici la liste des panneaux de dangers temporaires :

  • rétrécissement de chaussée par la droite et par la gauche
  • accident
  • projection de gravillons
  • danger temporaire pour lequel il n’existe pas de symbole correspondant (se référer aux panonceaux)
  • ralentissements
  • travaux
  • annonce de signaux lumineux réglant la circulation
  • cassis, dos d’âne
  • chaussée glissante
  • présence de nappes de brouillard ou de fumée épaisses

L’emplacement des panneaux de danger

Les panneaux de danger permanent ou temporaire placés en ville sont posés à 50m du danger. Selon les cas, cette distance peut varier, pour les 50m, les conducteurs disposent de 3 secondes avec une vitesse de 50km/h avant de faire nez à nez au danger. Dès fois, le panneau est placé à 70m du danger, le conducteur a une marge de temps pour rouler moins vite et ainsi anticiper les dangers. Si c’est en dehors de la ville, les panneaux de danger sont placés à 150m du danger pour permettre aux conducteurs de ralentir et de rouler moins vite jusqu’à l’arrivée du point où il y a le danger. C’est normal que hors agglomération, la distance est largement avancée car il n’y a pas beaucoup de trafics, ce qui fait que les chauffeurs ont tendance à appuyer sur le champignon.

Le panonceau entre deux panneaux

Les indications sur le panonceau mis entre 2 panneaux donnent les informations concernant le panneau du dessus. Le panneau du dessous est alors indépendant, par contre, si le panonceau se trouve en bas des 2 panneaux, c’est que l’information concerne les 2 panneaux en même temps.