Assurance auto : tous risques ou au tiers, que choisir ?

Les compagnies d’assurances proposent deux types de contrats d’assurance auto : au tiers ou tous risques. À quoi correspondent ces deux types de couvertures ? Que choisir ? On vous donne ici tous les détails nécessaires pour faire un choix éclairé.

Assurance auto au tiers ou tous risques : quelles différences ?

Une assurance au tiers couvre le minimum de garanties tandis qu’une assurance tous risques prendra en charge tous types de dommages. La différence principale réside donc dans l’étendue de leurs couvertures respectives : l’assurance au tiers ne couvrira que le minimum légal et l’assurance tous risque couvrira des risques très étendus. La conséquence directe est évidemment leur coût. Leur tarif peut aller du simple au double, selon les options choisies et les compagnies d’assurances.

Assurance auto au tiers : quelles garanties ?

Un véhicule doit être assuré : il s’agit d’une obligation légale stipulée par l’article 211-1 du Code des assurances. L’assurance minimale obligatoire pour un véhicule est la responsabilité civile, même s’il ne roule pas et qu’il reste à stationner dans un garage. La responsabilité civile est la réparation d’un dommage causé à un tiers. C’est pour cette raison que l’assurance auto minimale est appelée “assurance au tiers” : cela signifie que l’assurance couvre les dommages causés aux autres. Dans le cadre d’un contrat auto, on parle généralement de “responsabilité civile auto”. Être assuré au tiers permet, en cas d’accident, une indemnisation des victimes par les compagnies d’assurances.

Être assuré au tiers permettra donc de couvrir les dégâts causés à des tierces personnes, aussi bien les dommages matériels (accident avec un véhicule ou un bâtiment) que d’éventuels dommages corporels (blessures plus ou moins graves ou décès). Certaines compagnies d’assurances intègrent des options permettant d’ajouter des garanties supplémentaires.

Il faut bien avoir conscience que cette assurance dite “au tiers” couvre le minimum de garanties. Elle ne permettra aucune indemnité en cas de dommages sur le conducteur assuré, de dégâts sur le véhicule responsable de l’accident, de dégâts sur des objets ou marchandises placés dans le véhicule assuré, ni les animaux transportés. Elle ne prendra pas non plus en charge le vol, l’incendie, le bris de glace, ou les dégradations sur le véhicule.

Assurance auto tous risques : quelle couverture ?

L’assurance tous risques comprend le maximum de garanties. Elle est la formule la plus complète, qui couvre le plus de dommages. S’ajoutent à la responsabilité civile minimum, les couvertures liées aux dommages corporels en toutes circonstances, même en cas de responsabilité du sinistre, tous les dommages matériels, le vol, le vandalisme, le bris de glace, l’incendie. Une assistance en cas de panne et une protection juridique viennent compléter les garanties pour offrir une couverture et une assistance complète en cas de sinistre.

Tiers ou tous risques : comment faire un choix ?

L’importance de la couverture de l’assurance auto dépend des besoins qui reposent sur le type de véhicule et le conducteur. Un véhicule ancien, qui n’a pas de valeur, peut sans doute ne pas être couvert par les garanties maximum. À l’inverse, il est largement conseillé d’assurer un véhicule neuf avec une formule d’assurance auto tous risques. Ce choix dépend aussi de la fréquence d’utilisation du véhicule. Un véhicule qui roule beaucoup, qui fait de longs trajets, présente plus de risques de subir ou de causer des accidents. Dans ce cas, choisir une assurance auto au tiers est sans doute un choix trop risqué. L’assurance au tiers présente la possibilité de faire de réelles économies, c’est pourquoi il est malgré tout important de se poser des questions concrètes sur les risques encourus et les besoins réels.