Tout savoir sur l’assurance auto tous risques

Assurer son véhicule est une démarche importante qui peut être lourde de conséquences. Il est essentiel de bien choisir les garanties qui correspondent à votre véhicule et à vos besoins. On parle souvent d’assurance auto tous risques. Pour quelles raisons choisir un tel niveau de garantie ? C’est quoi exactement une assurance tous risques ? On vous explique en détails.

Que signifie assurer une voiture tous risques ?

De la même façon qu’assurer son véhicule “au tiers” implique un niveau de protection minimum, souscrire à une assurance tous risque permet d’avoir une protection maximale, avec un haut niveau de garanties. Un contrat tous risques protège non seulement le véhicule, mais aussi le conducteur. Ainsi, en cas de sinistre, l’indemnisation concerne les dommages matériels et corporels. L’assurance auto tous risques est la formule la plus protectrice et la plus choisie par les Français. Elle est aussi la plus coûteuse.

Pourquoi choisir une assurance auto au tiers ?

Choisir une protection maximale est toujours justifié, mais certaines situations nécessitent très fortement une couverture élargie. Il est vraiment conseillé d’opter pour une assurance tous risque lorsque votre véhicule est neuf. C’est le cas pour tout véhicule ayant une valeur importante : une voiture de collection ou un modèle particulier, par exemple.

Le choix d’une protection optimale peut être fait tout simplement dans le but d’avoir un maximum de sécurité avec des garanties complètes. Il faut savoir qu’être assuré tous risques permet à l’assuré d’être indemnisé plus rapidement en cas de sinistre. La compagnie d’assurance prend les indemnités à sa charge, sans attendre que le litige soit discuté et résolu avec la compagnie d’assurance de la partie adverse. La formule d’assurance tous risques implique aussi tranquillité et prévoyance.

Quelles garanties sont proposées par un contrat au tiers ?

Les contrats d’assurance auto tous risques couvrent les dommages matériels. La formule tous risques de base, proposée par le plus grand nombre d’assureurs, intègre les dégâts matériels causés au véhicule de l’assuré lors d’un accident responsable. Si ce dernier n’est pas responsable du sinistre, l’indemnisation sera prise en charge par l’assureur du conducteur qui a causé l’accident.

L’assurance tous risques comprend également une garantie conducteur. Les dommages corporels sont indemnisés en cas de frais médicaux, d’hospitalisation, d’intervention chirurgicale. Si un arrêt de travail est nécessaire, l’assurance prend aussi en charge une éventuelle compensation, voire parfois les frais liés à des obsèques en cas de décès.

Des garanties supplémentaires peuvent être ajoutées à votre contrat tous risques afin de répondre à vos besoins. La garantie dommages “tous accidents” permet, par exemple, de pouvoir être indemnisé quelle que soit la nature d’un sinistre matériel : du vandalisme, un accrochage sur un parking…

La garantie “incendie et explosion” permet une couverture de tous types d’incident, en excluant les conséquences d’un mauvais entretien du véhicule. Une garantie “bris de glace” permet la prise en charge des réparation liées au pare-brise et des glaces latérales et arrières. Enfin, une protection juridique peut aussi être proposée en option et permet d’être assisté en cas de procédure liée à un litige.

Quelles situations annulent les garanties d’un contrat tous risques ?

Il ne faut pas considérer que, parce qu’une assurance est nommée “tous risques”, toutes les situations sont couvertes et sont indemnisées. En effet, certains comportements du conducteur entraînent une annulation immédiate du contrat ou une absence d’indemnisation. C’est le cas lors de conduite sous l’empire d’alcool ou de stupéfiants, ou si vous êtes victime d’un accident corporel alors que vous ne portiez pas votre ceinture ! Ces déchéances de garanties entraînent parfois de lourdes conséquences. La meilleure prévention est une conduite responsable, en toutes circonstances.