Passer le permis C : pourquoi et comment ?

Avoir le permis C permet de pouvoir conduire des véhicules destinés au transport de marchandises ou de matériel dont le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) est supérieur à 3.5 tonnes. Certaines conditions doivent être respectées pour pouvoir obtenir ce permis. On vous présente ici tout ce qu’il faut savoir sur le “permis poids lourds”.

Qu’est-ce que le permis C ?

Le permis C permet de conduire des véhicules lourds permettant le transport de marchandises ou de matériel. Leur PTAC est supérieur à 3.5 tonnes, sans avoir de limite maximum. Les véhicules poids lourds qu’il est possible de conduire avec un permis C, sont pourvus de 9 places assises maximum, y compris la place du conducteur. Il est admis de tracter une remorque à la condition que son poids ne dépasse pas 750 kg.

Qui peut passer le permis C ?

Pour pouvoir passer le permis C, il faut impérativement avoir 21 ans et être en possession du permis B (le permis classique permette de conduire une voiture). Une exception est faite pour les personnes qui suivent une formation qui intègre une formation professionnelle de conducteur : baccalauréat professionnel, CAP, formation professionnelle ou encore FIMO (Formation Initiale Minimum Obligatoire). Ces cursus permettent de former les futurs professionnels du transport.

Comment obtenir le permis C ?

Comme c’est le cas pour toute inscription à un permis de conduire en France, passer avec succès l’examen du code de la route est un prérequis indispensable à l’inscription au permis C. Il est nécessaire de repasser le code, même quand on est déjà titulaire d’un permis, quand ce permis a été obtenu plus de 5 années auparavant. Par exemple, si vous êtes titulaire du permis B depuis plus de 5 ans, il vous faudra repasser l’examen du code de la route.

De plus, un contrôle médical est obligatoire. Il faudra donc passer une visite médicale avec un médecin agréé par la préfecture. Ce médecin détermine l’aptitude à conduire des véhicules poids lourds, en fonction de l’état de santé général et de l’acuité visuelle notamment.

Comment se passe l’examen du permis C ?

Chaque candidat doit obligatoirement être accompagné d’une personne titulaire du permis C, durant toute la durée des épreuves. L’examen pratique du permis C se déroule en deux parties : une épreuve hors circulation (HC) et une épreuve en circulation (CIR).

L’épreuve en circulation (HC)

Cette épreuve dure environ 30 minutes et elle correspond à un examen pratique. Il s’agit d’un test de connaissances concernant la réglementation des transports, les aspects de sécurité liés au chargement et la mécanique. Cette épreuve se compose de plusieurs épreuves : des interrogations écrites et orales, des tests concernant les vérifications courantes de sécurité ainsi que des exercices de maniabilité. Il est indispensable d’obtenir plus de 16 points. Il convient de recevoir un avis favorable à l’exercice de maniabilité et il ne faut pas avoir de note éliminatoire. Il s’agit d’une épreuve d’admissibilité, c’est-à-dire que la réussite à ces tests conditionne l’admission aux épreuves suivantes. La réussite à cette épreuve HC permet de pouvoir passer jusqu’à 3 fois l’épreuve en circulation (CIR) pendant un an.

L’épreuve en circulation (CIR)

Cette épreuve se déroule sur des itinéraires divers. Différents points de compétences sont vérifiés : l’installation à bord en toute sécurité, l’autonomie et la conscience du risque, la connaissance et l’utilisation des commandes, l’adaptation de la vitesse aux circonstances, l’application de la réglementation, la communication avec les autres usagers, la partage de la chaussée, le maintien des espaces de sécurité. De façon générale, le futur conducteur doit pouvoir montrer sa maîtrise d’un véhicule poids lourd en adaptant sa technique aux spécificités d’un tel véhicule. Pour que la réussite à l’épreuve CIR soit validée, il est impératif d’obtenir au moins 17 points et de ne pas commettre d’erreur éliminatoire.

Les résultats

Une fois l’épreuve pratique terminée, le résultat n’est pas connu immédiatement. Les inspecteurs de conduite ne transmettent plus oralement les résultats. Pour savoir si l’examen a été réussi, il convient de consulter les résultats sur Internet, via le site de la sécurité routière, mis en ligne par le ministère de l’Intérieur : https://www.securite-routiere.gouv.fr/resultats-du-permis-de-conduire#/

Les résultats sont accessibles 48 heures après l’examen. Si votre résultat est favorable, vous pourrez alors télécharger le Certificat d’Examen du Permis de Conduire (CEPC) qui sert de justificatif en cas de contrôle par les forces de l’ordre. Le CEPC ne permet cependant pas de conduire à l’étranger. Dans un délai maximum de 4 mois après l’examen, vous pourrez faire ajouter la nouvelle catégorie “C” à votre permis.

Si vous avez échoué à une des épreuves du permis, vous devez respecter un délai de 2 jours avant de procéder à une nouvelle inscription.

Quelle est la validité du permis C ?

Le permis C a une durée de validité qui dépend de l’âge du détenteur. Il est valable 5 ans pour les personnes de moins de 55 ans, 5 ans ou jusqu’à la date anniversaire des 60 ans pour les personnes entre 55 et 60 ans, 2 ans ou jusqu’aux 76 ans pour les personnes entre 60 et 76 ans, et un an pour les plus de 76 ans. Un contrôle médical est toujours exigé en cas de demande de renouvellement. La demande s’effectue sur le site de l’ANTS avant l’expiration du délai de validité du permis de conduire.