Permis de conduire : quel budget prévoir ?

Un permis de conduire, cela coûte cher de base et le tarif peut vite s’envoler selon le nombre d’heures nécessaires à son obtention. Voyons en détail comment le budgétiser au mieux.

Le prix de la formation de base du permis de conduire

Le prix moyen constaté d’une formation dans une auto-école est d’environ 1 300 . Ce tarif se base la plupart du temps sur un forfait de 20 heures de conduite (minimum obligatoire nécessaire pour accéder à l’épreuve du permis). Cependant, il est peu fréquent qu’un ou une candidat(e) ne se présente face à l’examinateur avec ces vingt heures.

En effet, la moyenne française se situe généralement entre 28 et 30 heures. Le prix de l’heure supplémentaire (entre 35 € et 50 €) a dès lors un impact non négligeable.

Ainsi, avec ces heures additionnelles et des tarifs proposés souvent différents en fonction des départements, le prix du permis de conduire peut rapidement voir dépasser les 1 800 €. (Selon une étude UFC-Que Choisir, il serait de 1 804 €).

Un budget qui doit s’ajouter bien évidemment à celui de l’achat du véhicule et du coût de son assurance. De quoi en décourager certains ou encore d’ouvrir la voie à des pratiques dangereuses telles que la conduite sans permis. (Punie de 15 000 € d’amende et d’un an de prison).

Vous pouvez vous référer au site officiel VroomVroom.fr pour comparer les taux de réussite et les tarifs pratiqués par les auto-écoles selon votre région.

Le permis de conduire : trois solutions pour réduire le budget

1. Les plateformes en ligne : il est désormais possible de passer par des plateformes telles que lepermislibre ou Ornikar pour apprendre le Code de la route et s’inscrire en ligne à des cours de conduite. Vous bénéficiez ainsi de tarifs plus avantageux que par le canal dit classique ;

2. Le permis à un euro : mis en place par l’État, le permis à 1 €/jour est destiné aux jeunes de 15 à 25 ans. Le prêt est contracté auprès d’un établissement financier (intérêts pris en charge par l’État ; remboursement par mensualités de 30 € maximum, sur une période comprise entre 20 et 40 mois). Différents montants d’emprunts sont possibles :

  • 600 €
  • 800 €
  • 1 000 €
  • 1 200 €

3. Aide pour les contrats d’apprentissage : pour les mineurs en contrat d’apprentissage, l’État met à disposition une aide de 500 €. Ce montant reste identique quel que soit le prix de la formation choisie. L’obtention de cette aide se fait en envoyant une demande au Centre de Formation d’Apprentis (CFA).

Échec à l’examen : sanction financière !

40 % des candidats au permis de conduire subissent un échec lors de leur première tentative. Ils pourront repasser l’épreuve dans un délai de trois mois. L’occasion pour les auto-écoles de proposer des heures supplémentaires et par voie de conséquence, d’augmenter d’autant le budget. Et pour celles et ceux qui échoueraient plusieurs fois, la note finale peut vite s’enflammer.

Quelques chiffres à connaître sur le permis de conduire

Le permis de conduire est un passage obligatoire et nécessaire pour pouvoir se lancer sur les routes, que ce soit au volant d’une voiture, d’un camion ou au guidon d’une moto. Voici quelques données pour vous informer de la pratique de cet examen en France, mais également chez nos voisins européens :

Le temps de formation est un critère déterminant pour le prix final que le candidat va payer. Plus il ajoutera des séances à sa formation de base, plus le prix va augmenter. Une fois prêt, le candidat doit obtenir une date de passage : les délais d’attente varient fortement en fonction des départements.

Délai moyen pour obtenir une date de passage

Le temps de formation est une notion intimement liée au coût du permis de conduire. Plus la candidate ou le candidat prendre de séances plus le prix final augmentera. Cependant, une fois le code en poche et les heures de conduite effectuées, il faudra obtenir une date de passage. Selon les régions et les départements, prévoyez une attente qui variera d’1,5 mois jusqu’à 3 mois. La France ne compte en effet qu’un millier d’inspecteurs inégalement répartis sur le territoire. À noter malgré tout une nette amélioration face aux 6 mois d’attente dans certains départements jusqu’en 2014.

Prix moyen du permis de conduire en Europe

Pour information, même si le prix du permis de conduire est élevé en France, il reste dans la moyenne européenne. La palme du plus cher revenant à la Norvège alors que la Belgique propose un coût moyen de 500 € !

Quelques chiffres sur le permis de conduire

  • 40 millions de Français possèdent le permis de conduire ;
  • 1,5 million de candidats chaque année ;
  • Les 16-25 ans représentent 80 % des candidats ;
  • 60 % de réussite au premier passage ;
  • 75 % de réussite pour les apprentis ayant suivi la conduite accompagnée ;
  • 52 % des candidates sont des femmes ;
  • Plus de 12 000 auto-écoles en France ;
  • Délais de 2 mois avant d’obtenir une date pour l’épreuve (Loi Macron) ;
  •  Un coût total minimum de 1 300 € ;
  • 500 € en moyenne pour un deuxième passage de l’épreuve.

 

Passer son permis de conduire est un véritable budget à prévoir avant même de pouvoir prendre le volant. L’autre dépense majeure à anticiper est le coût de l’assurance auto, une part non négligeable des frais qu’entraîne la conduite d’une voiture. En comparant les assurances auto, il est plus simple de vérifier le tarif de la prime d’assurance pour ne pas être pris au dépourvu le moment venu.

3 étapes à budgétiser avant de se lancer sur les routes

  1. Budget permis : n’hésitez par
    à passer par VroomVroom.fr pour comparer les offres dans
    votre département. Voyez si les offres en ligne (lepermislibre
    ou Ornikar) peuvent
    répondre à vos attentes, si vous pouvez bénéficier des aides de l’État ;
  2. Budget véhicule : occasion, neuf, essence, diesel, électrique… Les paramètres ne manquent
    pas pour vous permettre d’évaluer la somme nécessaire à l’acquisition ;
  3. Budget assurance : là encore, ne vous laissez pas prendre au dépourvu. En comparant les assurances auto vous pourrez éviter de mauvaises
    surprises et profiter de tarifs intéressants.